Images Magazines

Mary Poppins en couverture de Vogue

Nous avons toutes et tous un personnage qui a marqué notre enfance, une princesse qui nous a fait rêver, un super héros qui nous transportait dans son univers. Mon super héros à moi, c’était Mary Poppins. Les studios Disney ont choisi de faire revivre l’une des nounous les plus incroyables de tous les temps et pour mon plus grand plaisir Vogue US a choisi Emily Blunt pour être la couverture de son dernier numéro de l’année 2018.


 

Annie Leibovitz et Mary Poppins

Emily Blunt est le nouveau visage de Mary Poppins et l’actrice se retrouve sous les feus des projecteurs. Plusieurs magazines ont souhaité lui consacrer quelques pages dans leurs numéros dont la version américaine du Vogue. Ils ont pour cela confié la réalisation des clichés à la célèbre photographe Annie Leibovitz.

Photographe américaine, elle est connue pour ses célèbres portraits de stars, elle est d’ailleurs la dernière personne à avoir photographié John Lennon en vie. Elle travaillera notamment avec les magazines comme le Rolling Stone dont elle était la photographe officielle à tout juste 23 ans avec pas moins de 142 couvertures, des reportages et des clichés devenus emblématiques. Elle travaillera également avec Vanity Fair ou encore Vogue depuis 1998.

1 couverture et 7 photographies

Aujourd’hui, Annie Leibovitz signe la couverture du dernier numéro de Vogue. Et on découvre une Mary Poppins aérienne, total look rouge, jupe et tailleur Dior. C’est bien elle, son chapeau et son parapluie, petit sourire complice et hop une première image qui me charme complètement. Mary Poppins en Dior, je ne pouvais indéniablement pas résister, c’est Tabitha Simmons qui a imagé tous ces looks.

Première photographie « Magic Makers » : fond vert, imaginé comme un studio de cinéma on retrouve Emily Blunt et son partenaire d’écran Lin-Manuel Miranda sur une bicyclette. Décor comme je les adore, chaotique mais finalement chaque détail est réfléchi. L’actrice porte un ensemble et une blouse de la marque Brock Collection, des bottines Louboutin qui nous font faire un bond dans le passé et un chapeau Philip Treacy.

Clichés suivants « Light as a feather »: décor aérien et une Mary Poppins à nouveau dans son élément. Focus sur le visage de l’actrice et surtout sur son magnifique chapeau signé Eric Javits des plumes d’une beauté à couper le souffle, sur le cliché suivant l’actrice, qui semble prendre son envol porte un ensemble magnifique Fendi.

La quatrième photographie « Two to dance? » est de loin ma préférée et pour cause tout y est. Un décor brut, industrielle, avec en fond un pianiste, ombres et cliché saturé. Premier plan une Mary Poppins à la pose légère et élégante, sublimée par des pièces de la collection Dior. C’est totalement le style de photographie de mode qui m’inspire et me parle.

Deux autres clichés « Sewpt away » : dans les airs encore et toujours, la tête à l’envers ou prête à se faire emporter par le vent. Des clin d’oeil à différentes scènes du premier film. Emily Blunt porte une robe Erdem sur une des photographies et une cape incroyable de Gucci sur l’autre.

Dernier cliché « Pair of hearts » : pour terminer, la photographe nous propose un cliché tout en simplicité, la beauté naturelle de l’actrice portant une robe Alexander McQueen et un petit chapeau Albertus Swanepoel.

J’ai adoré l’ensemble de cette série de photographies. Annie Leibovitz a réussi à mettre en scène l’actrice dans des décors totalement en accord avec l’esprit du film, sans fausse note. Une cohérence avec l’ensemble des looks crées pour l’actrice et la garde-robe dans le film. Je suis totalement conquise par ces photographies de mode et l’actrice qui incarne ce rôle. Bien qu’il n’existe pour moi qu’une seule et unique Mary Poppins, Julie Andrews.

Johanna, x

 

Articles similaires

Irina Shayk, Fashion Icon

Hoa

5 raisons d’aimer la campagne SS18 d’Isabel Marant

Hoa

Margot Robbie pour le Harper’s Bazaar

Hoa

Leave a Comment