Images Lookbooks

Auguste The Label, comme si rien ne pouvait arrêter l’été

Octobre est là. Et croyez moi, il n’existe pas plus triste que moi à l’idée que l’automne est déjà là. Dois je vraiment dire au revoir aux robes d’été et à la légèreté ? Au revoir aux bras bronzés et aux nuits de folies ne finissant jamais ? Au revoir au soleil brulant, aux terrasses bondées, aux personnes enjouées ?

Mais heureusement, malgré des vents frais, il reste encore des ondes de chaleur, des ondes de bonne humeur. Et là je dis, oui merci Auguste The Label !


Marque australienne, basée à Byron Bay, Auguste The Label m’a chamboulé tout l’été. Totalement sous le charme de leurs créations, je me suis souvent prise à rêver de les porter. Marcher sous un vent léger, sentir le tissu s’envoler et les imprimés briller.

Collection « Grace » / Photographe : Trevor King
Collection « Grace » / Photographe : Trevor King

Chaque produit me semble parfait. La « Pinafore dress » pour petites filles ressemble à ma robe préférée, lorsque du haut de mes onze ans, je voyageais. Partie au Viêt Nam avec mes parents, sous une chaleur humide presque étouffante, cette robe était ma porte bonheur, celle chère à mon coeur. Dix ans plus tard, je me verrais bien porter cette version réadaptée, puisque ma petite taille me le permet.

Photographe : Trevor King

Et que dire de La « Amelia dress » pour la femme, qui fait chavirer mon coeur, avec beaucoup d’ardeur ? Fluidité, sans jamais de vulgarité, sa coupe aux inspirations vintage mais a l’allure moderne, s’associe parfaitement aux couleurs douces et méditerranéennes, pour me faire littéralement succomber. Je pourrais encore les citer une à une, faire une liste détaillée de toutes mes robes préférées , mais il faut savoir s’arrêter.

augustethelabel hosanna

Et juste au moment où en France la rentrée a sonné, en Australie, saisons inversées, les collections d’été ne font que commencer. Je vous l’accorde, malgré cela, là bas l’hiver n’étant pas très froid, les collections hiver prennent des airs de printemps pour notre climat. Les robes aux imprimés fleuris sont à tomber, mignonnes à souhait. Je ne m’en lasse jamais. Ce qui fait que dans tous les cas, les photographies d’Auguste the Label me comblent pas à pas, dans ma recherche d’été qui ne s’arrête pas.

Collection « Grace » / Photographe : Trevor King

Aucune hésitation. Si vous allez sur le site de la marque, l’image à la une annonce l’ambiance et le slogan résonne en moi comme une chanson presque entêtante. « It’s a spring thing » … que de bonheur, que de réjouissance de pouvoir s’échapper à travers leurs ambiances, leurs photographies.

Image à la une sur le site internet

Sur la plage comme un air de vacances jamais oublié, avec tant de légèreté. Des couleurs douces, qui expriment la liberté de l’été, l’apaisement que l’on ressent au bord de la mer. En regardant ces photos, j’en entendrais presque le bruit de l’eau, j’en ressentirai presque l’air si particulier. Ici pas de plage bondée, pas de vendeurs de beignets ou de boissons alcoolisés, mais simplement ce que l’on regrette chaque jour loin de l’été : du sable fin, de la chaleur, un décor à craquer.

Collection « Bask » / Photographe : Cameron Hammond

Collection « Grace » / Photographe : Trevor King

Dans un jardin à la campagne, loin du stress et de la précipitation, la mannequin danse et sa robe avec. J’imagine presque le pique nique à coté et la sensation du contact de l’herbe sur ses pieds. Le mouvement m’emporte, il me transporte.

Collection « Grace » / Photographe : Trevor King

Quand les jours deviennent pluvieux, quand les temps sont peut être moins heureux, rêver d’aventures et d’été est mon activité préférée. Il est vrai, que je pourrais passer des heures sur leur instagram à le faire. Que je pourrais y aller tous les jours sans me lasser. C’est si apaisant, si relaxant de voir toutes ces robes à tomber, ces photographies d’été. Parfois prises par des influenceuses, dans des endroits paradisiaques, ou par des photographes comme Cameron Hammond, elles sont part entières de la séduction amorcée d’Auguste The Label sur mon petit coeur tout fluet.

Credit : @haylsa
Credit : @ashbegash
Credit : @mroussety

Enorme coup de coeur pour cette photographie, où Cameron Hammond fait ressortir un mood estival. Focus portrait, la lumière étincelle sur ses jolies cheveux mouillés. Malgré un fond flouté, le paysage se laisse deviner et les couleurs s’accordent idéalement avec la petite blouse rayée. Ambiance réussie, mission accomplie. 

Photographie prise par Cameron Hammond pour Auguste The Label

Vous allez peut être penser que je suis folle à être autant obsédée par l’été. Que mon esprit déraille et qu’il est insupportable de voir ma lutte constante  contre cette dure réalité. Mais je suis vraiment heureuse d’avoir pu partager, ce petit coin de paradis que me fait ressentir Auguste The Label, petite marque adorée. 

See you,
Hóa

Articles similaires

Kaia Gerber, l’étoile montante de la mode

Hoa

Gucci Guilty, retour dans les années 60

Johanna

Un défilé enchanté chez Chanel

Johanna