Tendances

L’Amour de la Bouche Rouge

Aperçue sur les défilés Automne hiver 2018, la bouche rouge vive, même dites la bouche parisienne revient sur le devant de la scène. Erdem, Rochas ou McQueen en ont fait leur maquillage phare, tandis que dans la photographie de mode, elle fait toujours son petit effet.


La bouche rouge, une vraie identité ?

 

Le maquillage ? Une vraie routine matinale. Que ce soit l’application minutieuse d’un fond de teint, un trait d’eye liner ou un rouge à lèvres, il y a des gestes quasiment mécaniques, réellement périodiques. Certaines d’entre nous s’amusent à changer de couleurs, de styles, de jouer sur les tendances, et puis il y a celles qui ne seraient pas, presque qui n’existeraient pas, sans leur signature iconique, telle que la bouche rouge.

Comme une appartenance, une identité propre, un signe distinctif, la bouge rouge peut être emblématique. Elle le devient chez certaines femmes, comme elle peut aussi le devenir chez certaines marques. La Bouche Rouge Paris, lancée en octobre 2017, en est le parfait exemple. En plus d’être éco responsable, la marque est basée sur ses lèvres rouges attirantes et réchauffantes, proposant des produits à écrins de cuir rechargeables, fabriqués entièrement en France.

La Bouche Rouge Paris
Une bouche sinon rien

 

Le photographe Atarah Atkintson nous donne sa vision d’une manière simple et délicate. Avec un maquillage quasiment inexistant sur les yeux, le mannequin au teint très pâle fuit l’objectif du regard. Centrée sur son visage, très peu contrastée et ombrée, la photographie fait ressortir une bouche rouge romantique, presque fragile.

Atarah Atkinson pour Atlas MagazineAtarah Atkinson pour Atlas Magazine

Avec une bouche parisienne et rien d’autre, on retrouve aussi le travail de Lara Gilles, pour l’édito hiver 2018 du Modmagazine. Ultra dessinée, bien net à souhait, elle nous fait remarquer qu’une jolie bouche rouge fait toujours son effet.

Lara Gilles pour ModMagazine Site web :https://www.laragilles.com Instagram : @lara_gilles
Une bouche débordante

 

Parmi les critères tels que la brillance, la matière, le packaging… la durée de la tenue est importante. Nous recherchons un rouge à lèvres qui tienne sur le long terme, sur une journée complète. Nous souhaitons éviter un rouge à lèvres délavé à la moindre bouchée. Cependant qui n’a pas connu cette fin de journée, où complètement fatiguée, d’un geste radical ce beau rouge bien appliqué était enlevé. Et cet exact moment, si peu élégant à nos yeux, est peut être une source d’inspiration pour Steven Popovich (@stevenpopovich) pour Beauty Archive Official.

Intriguante, débordante, cette bouche rouge est inspirante. Peut être pas pour tous les jours, mais pour cette série photographique en portraits, on apprécie la touche artistique.

Steven Popovich pour Beauty Archive Official 

Site web : http://www.stevenpopovich.com / Instagram : @stevenpopovich Site web : http://www.stevenpopovich.com / Instagram : @stevenpopovich Site web : http://www.stevenpopovich.com / Instagram : @stevenpopovich Site web : http://www.stevenpopovich.com / Instagram : @stevenpopovich Site web : http://www.stevenpopovich.com / Instagram : @stevenpopovich 
Une bouche sensuelle

 

Très féminin, le rouge qui colore les lèvres est très sensuel. John ALM accentue cet effet, cette volupté. En faisant un focus sur les détails du visage, une concentration sur une bouche rouge pulpée, éclatante et illuminée, le photographe nous emmène dans la beauté du rouge à lèvres parfait.

John Alm  Site web : http://john-alm.com Instagram : john_alm_
John Alm
John AlmJohn Alm

 

En réalité, qu’elle soit disparue des défilés quelque temps, et réapparue sur ceux de l’hiver prochain, la bouche rouge est intemporelle et internationale. Jamais partie des rues. Toujours tendance, toujours présente dans la photographie.

See you, 
Hoa. 

Articles similaires

Les paillettes, à travers quelques photographies

Hoa

Le sportswear, des podiums à la rue

Hoa

Liberté, au revoir les préjugés!

Hoa

Leave a Comment