Campagnes Images

3 envies après un oeil sur « The Spirit of Travel » by Louis Vuitton

Une campagne est toujours supposée créer des émotions, évoquer des sentiments, des sensations. C’est sûrement ce qu’espère Nicolas Ghesquière pour celle de Louis Vuitton pre fall 2018. Nommée « The Spirit of Travel » et photographiée par Carl McDean, elle met en scène Emma Stone. Liberté, mouvement, aventure, des notions autant dans l’air du temps que chez Louis Vuitton, mais à vrai dire on retient surtout trois envies. Trois souhaits à partir de cette nouvelle campagne.


Acheter, acheter

 

Impossible de la louper, la maroquinerie est mise en valeur, presque à l’honneur. Chaque photographie présente une différente version du modèle « Capucines » : blanc, noir, rouge, Emma Stone va même jusqu’à le porter dans ses bras, comme un trophée ou un petit bébé.

Alors toi aussi, à présent tu aurais bien envie de faire pareil. Deux solutions s’offrent à toi : tu peux dès maintenant aller faire la queue chez Louis Vuitton pour t’offrir le Capucines pour la modique somme de 3 250 € (minimum) ou alors, si tu es un peu beaucoup fauchée, ne t’en fais pas, Zara est là, s’ils ne l’ont pas encore fait, cela sera copié à un moment donné.

Voyager, voyager

 

Faisant partie de l’identité de marque de Louis Vuitton, la notion de voyage est omniprésente dans cette campagne, plongée dans les paysages de la Californie, au sommet de la colline, de la nature à perte de vue.

Comme Emma Stone, tu as envie de prendre ton sac à main et de t’en aller  très loin. En la voyant si paisible dans les champs, si ressourcée sous ce ciel radieux, tu t’imagines aussi vagabonder. Partir à l’aventure, découvrir demain, l’envie de voyager, l’envie de liberté, plus forte que jamais.

Beauté, beauté

 

Comment ne pas adhérer au choix de l’égérie ? Si douce, si belle, Emma Stone à la chevelure rousse, apporte sa féminité et sa sagesse, qui nous fait scintiller les yeux. Elle incarne la simplicité captivante, la grâce hypnotisante. Elle a cette petite touche de je ne sais quoi, qui fait que toi, tu te sens naturellement plus en accord avec la marque (ah lala quel bon choix).

En parfaite harmonie avec les couleurs tendres, douces, réconfortantes de la campagne, l’actrice te donne presque envie de courir chez le coiffeur. Très tendance sur les podiums AW17, avec notamment des mannequins comme Kiki Willems et Sara Grace Wallerstedt, rousses à point, toi aussi tu adopterais bien la couleur flamboyante, la couleur attirante.

Bon c’est bien beau tout ça, mais en soit… quel est le constat ? Malgré qu’elle suscite trois désirs, la campagne ne submerge pas de plaisir. Emma Stone est quasiment toujours positionnée sur le coté droit, parmi un décor sans extravagance, avec une histoire sans étonnement, on ne s’émerveillera pas du résultat.

Cependant, restons toujours positifs. La campagne pre fall a quasiment une saveur de printemps, et les jours avançants, ce n’est vraiment pas déplaisant.

See you, 
Hoa. 

Articles similaires

Gigi Hadid en couverture du Elle U.S

Hoa

L’égérie Dior sous les yeux de Norman Jean Roy

Johanna

Vogue : Cover girl février 2019

Johanna

Leave a Comment