Tendances

Les paillettes, à travers quelques photographies

Petit tour d’horizon d’instagram, et quelques clichés en ressortent. Tout ce qui brille est ce que l’on retient, et ce que l’on veut vraiment. Les paillettes, encore et encore. Couleur or, violet, vert… qu’importe. La paillette maquille, habille, et fait incroyablement son effet.


 

Un vrai soir de décembre, dans la nuit et dans le froid, à la recherche d’émerveillement, à la recherche d’un petit peu de joie, on se souvient que Noël approche. L’esprit, les décorations, les illuminations, tout brille, tout s’éclaire. On cherche dans nos placards les tenues idéales, celles qui nous accompagneront dans ces moments de fête, pleins de gaieté et d’émotions. On tente un maquillage différent, plus élaboré, celui qui accentuera l’effet soirée spéciale. La fin d’année c’est la période, contrairement aux autres, où on s’autorise des extravagances, sans culpabiliser, sans sourciller. La fin d’année : symbole de champagne qui pétille et de paillettes qui volent. Car oui, en cette fin d’année, une nouvelle fois tout est permis. En cette fin d’année, se recouvrir de maquillage pailleté nous plait. En cette fin d’année, le glitter dans la photographie est à tomber.

Notre sélection de photographies pailletées : 

 

Un all over de paillettes sur un visage qui rayonne de mille feux. Eblouissant, on adore l’esprit sans demi mesure. Le glitter or s’envole dans les cheveux, s’éparpille sur le corps, et illumine l’ambiance. Précieux, doux, pétillant.

 

Mayola Vincent @mavincyyMayola Vincent

@mavincyy@goldenseptum

 

Mais parce que les paillettes ont toujours du succès, qu’elles resplendissent au soleil, et donnent une pulsion de joie en hiver, on ne s’en lasse jamais. Changeable, interchangeable, ultra modifiable, le glitter s’applique partout. Les sourcils n’y échappent pas. Un peu d’originalité, un peu d’exubérance, Yannis Fragos n’hésite pas à nous en offrir avec quelques clichés, où paillettes est l’unique maquillage du modèle.

 

Yannis Fragos

 

Les lèvres sensuelles se glamourisent de plus bel et sont habillées comme jamais. On aime le travail de Visual Chronicle, et la sensualité transmise.

 

Visual Chronicle

 

On craque pour les photographies d’Alexandra Leroy. Omniprésence du pailleté, émerveillement du brillant. Que la modèle soit submergée de paillettes, ou simplement saupoudrée, rien n’est trop étincelant, tout est positivement étourdissant. L’or, on adore.

 

Alexandra LeroyAlexandra LeroyAlexandra Leroy
Alexandra Leroy

 

En petites touches, en all over ou non, les paillettes pétillent, étincellent, éblouissent et nous emmènent dans des univers de rêve. Avec l’envie de s’en mettre partout et la frustration de ne pas le faire, elles ne sont pas prêtes d’arrêter de nous séduire. A chaque instant et pour longtemps, elles continuent de nous fasciner, nous hypnotiser, nous enivrer.

 

See you,
Hoa.

Articles similaires

Le sportswear, des podiums à la rue

Hoa

Red is the new black

Hoa

Liberté, au revoir les préjugés!

Hoa

Leave a Comment