Images Magazines

Vogue Paris no 983 x Rihanna

Emmanuelle Alt, rédactrice en chef de Vogue Paris, cède sa place à Rihanna le temps d’un numéro. En effet, la star internationale a posé ses valises à Paris et nous propose de la retrouver sur le dernier numéro de l’année 2017. Ce n’est pas un, mais trois exemplaires aux couvertures différentes, que nous pouvons retrouver depuis le 1er décembre, capturée par trois photographes emblématiques.


Rihanna, un choix évident

 

Elle est l’invitée d’honneur du dernier numéro de l’année, Rihanna incontestablement l’une des figures emblématiques de notre génération. Elle a su depuis plusieurs années s’imposer et se démarquer. Un style, un caractère assumé, un univers et une force. Elle réussit d’un coup de maître tout ce qu’elle entreprend. Pas moins de 8 albums, une carrière au cinéma, une collection Fenty Puma et récemment une collection de cosmétiques Fenty Beauty, qui se place déjà parmi les grandes favorites. Influente et inspirante, 2017 c’est un peu son année…

Voici les raisons pour lesquelles Vogue Paris l’a choisie et quel plaisir de la retrouver, non pas sur une couverture mais bien trois. Au fil des pages, nous découvrons ou redécouvrons une touche de son intimité. Totalement sublimée par le talent des photographes qui ont su transposer le style de la star à leur propre univers photographique. Découvrons à présent comment Jean-Paul Goude, Juergen Teller et Inez & Vinoodh nous emportent dans la bulle créée pour ce numéro en triptyque.

With love par Jean-Paul Goude

 

Jean-Paul Goude, immortalisera dans les années 80, la célèbre photographie de Grace Jones ‘A One Man Show’ il est aussi à l’origine des photographies de son ex-femme et muse Farida Khelfa accompagnée de son ami Azzedine Alaia, récemment disparu.

Photographe également graphiste, il réussit à mettre en scène chacune de ses oeuvres. On les reconnaît facilement grâce à cet effet ‘découpé, plié, collé’. La série réalisée pour le numéro de décembre fait poser Rihanna telle une « Poupée de son ».

Couverture n° 983 Vogue Paris – Jean Paul Goude

Un portrait de Rihanna, coiffée d’un béret signé Dior, les yeux d’un vert envoûtant sous une voilette en résille, les lèvres rouges, le cou rallongé par « la technique Goude » qui nous rappelle immédiatement son style, découper et étirer le modèle.

La première page consacrée à la série du photographe nous offre une Rihanna électriquement chic sur fond blanc. On la découvre à quatre pattes sur des basses, courbures exagérées par une superposition d’images, typiquement Jean Paul Goude, tenue légère signée Dior, béret marin de la collection surprenante de Desigual Couture. Totalement à l’image de Rihanna, sexy et classe, regard arrogant mais charmant.

Rihanna par Jean Paul Goude

Pages après pages, on découvre les six clichés reliés par le fil rouge d’un micro qui entremêle la star. Du noir, du blanc, des tenues folles et légères, du tulle, des collants à pois, elle est coiffée d’un bibi, d’oreilles de lapin, de voilettes en résille ou encore d’une impressionnante perruque rouge. Rihanna est sublimée dans ses tenues.

Jean Paul Goude, amoureux des grandeurs, allonge une nouvelle fois la silhouette d’une de ses modèles, les jambes de la chanteuse deviennent interminables, comme il aime en photographier.

Version originale par Juergen Teller

 

Juergen Teller a travaillé pour de nombreux magazines notamment The Face, i-D, Dazed & Confused, un intérêt pour le street style et le stylisme plus extravagant. Les codes du photographe, qui a notamment réalisé en 2015 la campagne de Céline, sont totalement représentés dans cette série.

Couverture no 983, Vogue Paris – Juergen Teller

On retrouve Rihanna, turban en éponge par Emilio Pucci dans les cheveux, une veste en fausse fourrure jaune poussin signée MiuMiu, dans les mêmes tons un body en jersey brillant de Faith Connexion. On est très loin de l’univers noir et blanc de Jean Paul Goude.

Les imprimés wild sont à l’honneur dans cette série by Juergen Teller. Legging, tallons, fourrures, jusqu’à la décoration et la mise en scène. La chanteuse arbore un style totalement streetwear, accessoirisé par des pièces plus féminines comme les petits gants en dentelle ou les lunettes 60’s. Les styles s’entrechoquent, des touches de 70’s associées aux 90’s. Une coiffure soignée pour un look décontracté.

Découpés et déchirés les clichés du photographe sont mis en scène dans une même image, comme un collage de plusieurs photos.

Rihanna par Juergen Teller
ClassÉ confidentiel par Inez & Vinoodh

 

Ce couple de photographes se définit comme portraitistes, travaille depuis plusieurs années pour différents magazines, notamment Vogue ou i-D. Le couple avait déjà travaillé en collaboration avec Rihanna, en réalisant son clip Four Five Seconds sorti en 2015.

Couverture no 983, Vogue Paris – Inez & Vinoodh

Inez & Vinoodh nous partagent un portrait de Rihanna en noir et blanc, visage angélique, totalement différent des deux autres couvertures. Chevelure apparente cette fois, elle nous attire presque au plus profond de son regard.

Un titre de couverture déjà très accrocheur, la première page de la série s’intitule « In bed with Rihanna ». Pas besoin de plus d’explications le ton est lancé. On retrouve notre somptueuse Rihanna en tenue légère, le visage caché, bloomer en satin taille haute, une atmosphère digne d’un vieux film des années 50’s. Elle est mise en scène dans une ambiance plus intime, presque personnelle dans un appartement, sur un lit, devant une table ou une bibliothèque. Elle se dévoile sous l’objectif du couple, tout en subtilité et pose avec grâce.

Cette série de photographies nous donne l’impression de sortir tout droit d’un magazine vintage, ce qui n’est pas pour nous déplaire. L’une des personnalités les plus populaires de notre époque réussit à nous transporter dans le passé.

Rihanna par Inez & Vinoodh

Le numéro de décembre marquera les esprits par ces trois couvertures hautes en couleur. Une jolie surprise en cette fin d’année qui, on l’espère, permettra à la presse écrite de continuer de nous faire rêver, au travers de jolis magazines.  On le sait, depuis plusieurs années les webzines sont leurs concurrents principaux, mais quoi de mieux que d’avoir entre les mains ces exemplaires dont beaucoup deviendront collectors.

Et vous, quelle couverture avez-vous préférée ?

Edit : les coulisses du shooting
de Jean-Paul Goude

 

Johanna, x

Articles similaires

Gigi Hadid en couverture du Elle U.S

Hoa

Sasha Pivovarova dessine le décor de la campagne Dior

Johanna

Un défilé enchanté chez Chanel

Johanna

Leave a Comment