Tendances

Le sportswear, des podiums à la rue

Déjà tendance dans les années 80 et 90, le sportswear n’a fait que d’évoluer au fur et à mesure des décennies. En s’appropriant des codes coutures, ou se laissant approprier par les marques couture, il est aujourd’hui plus minimaliste et chic. C’est ainsi que dans les années 80, body et leggings étaient de mises. La mode sportswear répondait au culte du corps musclé et aux épaules surdimensionnées. De la working girl à la aerobic girl, l’époque laissait place à la libération et l’affirmation de la femme.


 

Aujourd’hui dans nos esprits, qui dit sportswear dit aussi certaines marques telles que Nike, Reebok, Adidas, Puma…Faites à l’origine pour faire du sport, et destinées au sportif uniquement, ne le sont plus. Iconiques du style sportswear, elles sont devenues des marques emblématiques, qui ne finissent plus de remplir nos placards, et d’agrandir leur cible non sportive (ou presque). Un sweat, des sneakers, une casquette, un détail. Peut être même toute une panoplie pour faire, de nouveau, du style sportswear un des styles les plus en vue du moment.

Omniprésent. Constamment réinterprété. Même les marques haut de gamme et luxe, n’en finissent pas de nous combler de silhouettes sportives. Dans l’ADN de marque, comme Stella Mc Cartney et Alexander Wang, pré-curseurs du style sport-luxe, Off White, adepte et incontournable, Sportswear est le mot d’ordre.

Stella McCartney : 1. SS17 / 2 & 3. SS14 / 4.SS09 / 5. SS03 / 6. AW02
Défilés Alexander Wang. 1.SS18 / 2.SS16 / 3.AW11 / 4.SS10 / 5.SS09 / 6.SS08

 

On adore les créations d’Isabel Marant ou Haider Ackerman, qui nous emmènent dans des collections « sophistication sportive », complètement dans l’air du temps. Et comment ne pas se rendre compte de l’importance de cette tendance, quand même Dior, marque « Héritage », s’approprie certains codes de la garde robe sportive ?

Nicolas Ghesquière chez Louis Vuitton, Helmut Lang, Philip Lim, Yoghi Yamamoto… Que ce soit dans les détails, la silhouette, ou les produits, le sport s’incruste.

C’est ainsi que collé à notre téléphone et indissociable de notre instagram, il est donc impossible d’échapper à cette tendance sportswear, aussi retranscrite par certains photographes. Dans notre fil d’actualité ou l’explorer, le sportswear est partout, et ne s’arrête pas. Indéniable. Immanquable. Le nouveau « hype », le nouveau style à la mode. Le  « complètement  in ».

Décryptage du sportswear dans la photographie :

 

Le style vestimentaire des modèles. Brassière, sweatshirt, jogging. Tenue entièrement sport, le look est fort et ne laisse aucune hésitation. Pas de mélange des genres, ni de style. Nous sommes dans l’allure sportive jusqu’au bout des ongles.
On peut voir apparaître le sportswear en détails : les bandes, les zips… parfois une pièce, un haut, mélangé à une touche plus urbaine, comme un jean taille haute.

@isnck

Et évidemment, comment ne pas parler de l’élément phare ? La sneaker. THE FAMOUS. La pièce iconique du sportswear, qui au fur à mesure des années ne s’est jamais arrêté de monter. L’indétronable. Tellement indétronable, que certains photographes peuvent en faire de vrais focus.

@samphots

Emblème de la plus part des looks : Nike. Nike, always. La petite virgule, élément fort et identitaire de la marque, envahit les photos, et nous fait tourner la tête jusqu’à en perdre haleine.

 

 

 

 

L’attitude sportswear. Mains dans les poches, loose, cool, rue… L’attitude sportswear, c’est une sorte d’état d’esprit. L’attitude sportswear, c’est une manière de se déhancher, de se positionner. Anti-bourgeois, anti-manière, anti-prise de tête. Avec légèrement d’arrogance et la tête haute, on n’est sportswear ou on ne l’est pas.

@joelhowells_

Spot photo : très populaire, le terrain Pigalle nous embarque dans l’ambiance sportswear la plus totale. Comment ne pas l’être quand l’environnement est si propice ? Un terrain de sport, si envoutant par ces couleurs mais si cohérent par son ADN.

@yabml
Mais alors, comment le sportswear est-il de nouveau une tendance mode incontournable ?

 

Qui n’a jamais annoncé « je n’ai pas le temps! » ? Qui ne s’est jamais senti oppressé, en action permanente, totalement dépassé ? Quasiment comme un mantra, ne pas avoir le temps est devenu notre rythme de vie. Notre façon de vivre. Toujours entrain de courir entre deux rendez vous et en permanence en retard pour l’un. La nécessité de confort, et la libération du corps. L’envie de tout faire. Encore et encore. La mode répond. Le sport répond.

Le sportswear a souvent été une affirmation de soi et de son style. Mais plus qu’un style, il est une identité à lui même. De toutes les décennies où il s’est introduit, le sportswear révèle une envie de libération, et surtout une démonstration de son identité.

Affirmer notre distinction. Exprimer notre assurance. assumer notre identité.

 

Porter du sportswear est une façon de dire fuck aux diktats. Au revoir, les sois disants styles vestimentaires appropriés aux occasions. Bonjour, la liberté. Aujourd’hui, on mange, on bouge, on fait ce que l’on veut. Tout cela, en sportswear. Parce que cette mode ne laisse aucune contrainte. Parce qu’elle permet d’enchaîner, de courir, de ralentir. Parce qu’elle permet d’affirmer qui l’on est vraiment. Le sportswear, c’est tout simplement une envie d’être soi, sans s’arrêter. Une totale affirmation de son identité. Une manière de s’habiller et de penser. Peut être même plus qu’une envie, mais un pouvoir.

 

 

See you,
Hoa.

Articles similaires

Le bleu roi, charmeur des coeurs

Hoa

Le plastique c’est chic, mais pas n’importe où

Johanna

Du rose, encore du rose, toujours du rose

Hoa

Leave a Comment